Peintures et photos

....des aquarelles et des photos sur mon autre blog:Karine Arnou

31/07/2015

Araneus diadematus, la pouponnière


Il y a quelque temps, , j'ai eu la chance de découvrir un spectacle insolite et fort gracieux: une colonie de bébés Epeire diadème (  Araneus diadematus) dans une de mes jardinières .
Cette grappe compacte de minuscules créatures jaunes m'intriguait beaucoup, je pensais qu'il s'agissait d'oeufs, lorsque , dérangées par ma curiosité , ces mini bestioles ont joué les funambules  et se sont éparpillées dans tous les sens, agrippées à leur corde de rappel.  

Je ne me lassais pas de les observer, de les voir grandir. Au fil des jours, le groupe s'est scindé en différentes petites grappes , certaines araignées se laissaient emporter par le vent. Le fil de soie s'accrochera au hasard sur une branche des environs, ou l'araignée s'installera. 














Tout au long de l'été, j'ai rencontré dans le jardin,certains de " mes bébés" qui grandissaient. 
Et en novembre de la même année, , j'ai eu la chance d'assister à la parade nuptiale de l'une d'elles.

Il n'est pas fréquent d'observer la parade amoureuse de l'Araneus diadematus, 
la scène a duré assez longtemps, car le mâle était extrêmement prudent dans ses manoeuvres d'approche. Et sa prudence était bien justifiée car il n'est pas rare que la dame, sous le coup de l'émotion le dévore !



Pourtant, une fois le devoir conjugal accompli, notre Monsieur Araneus ne survivra pas longtemps. La dame, après l'accouplement, a détaché de sa toile une abeille fraîchement  capturée, et l'a transportée hors de sa toile pour la dévorer à l'abri. de toute évidence, l'épisode lui avait ouvert l'appétit !


3 commentaires:

  1. Réponses
    1. Bonjour Louisette, merci pour le compliment et tes visites !

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer